Catégorie : Atelier

4 risques d’accidents courants liés à la couture et le secteur du textile

En atelier, les risques de blessures sont bien réels : projection d’aiguille, de rivets ou de boutons même si les machines sont équipées d’écran de protection, coupures, TMS (troubles musculo-squelettiques)…Comment les réduire au maximum ?

1) Les projections dans les yeux

Les projections dans les yeux occasionnent de nombreuses blessures dans les yeux. L’entretien des machines et la vigilance devraient pouvoir réduire significativement les risques de projections dans les yeux. S’assurer que l’aiguille est bien fixée, ajuster la grille d’entraînement, mettre en place un écran de protection sur les machines à boutons et les machines à rivets. Mais ce n’est pas tout : chaque écran doit être adapté à la taille des pièces de tissus travaillées et sans reflets.

Par ailleurs, l’insuffisance de lumière dans les ateliers est responsable d’une fatigue oculaire. Or le travail minutieux exige un éclairage performant adapté à la précision des travaux de coupe et de couture. Il faudrait panacher les sources de lumière artificielle et naturelle de manière à atteindre au moins 500 lux.

2) Les blessures aux mains

Les gestes répétitifs ou les positions de la main contraintes peuvent être à l’origine d’une compression du nerf médian dans le tunnel carpien. Elle provoque alors dans les doigts de la main des douleurs, une sensation de fourmillement ou d’engourdissement ainsi qu’une faiblesse musculaire à terme. Il ne faut pas confondre le syndrome du tunnel carpien avec une rupture du tendon extenseur qui survient fréquemment chez les travailleurs manuels et qui révèle un doigt en maillet. On fait la différence grâce à la chute de la dernière phalange et l’absence de douleur. Il est important de diagnostiquer un doigt en maillet pour le traitement à mettre en place.

3) Les blessures liées au bruit

Le bruit est un facteur de stress et de fatigue mais à la longue, il peut aussi générer des lésions aux oreilles. Or dans les ateliers de couture, en fonction du nombre de machines, les décibels peuvent vite augmenter, ce qui a des effets négatifs sur la santé : acouphènes, hyperacousie, perturbation du sommeil, conséquences sur les comportements, notamment l’intelligibilité de la parole, rôle aggravant sur les pathologies cardio-vasculaires.

4)     Les troubles musculo-squelettiques

Les TMS sont le plus souvent consécutives à une absence d’ergonomie des postes de travail : dorsalgies, tendinites ou bursites de l’épaule, épicondylites du coude sont les pathologies les plus fréquentes observées dans le milieu du textile.

Comment confectionner une robe ?

La confection d’une robe étant possible a tout le monde, elle demande une attention particulière. Voyons en quelques lignes, comment confectionner votre propre robe.

Lire la suite

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén